Accueil Dossiers Partenaires Contact
 Les animaux :
 
 Les NAC
 
 
Nouvel animal de compagnie : le bernard l'hermite
 

Les bernard l'hermites dont la morphologie rappelle celle des crabes, se caractérisent par le fait qu'ils possèdent un abdomen mou dépourvu de carapace. Par conséquent, ils occupent pour se protéger des abris qui pour la majorité des espèces sont formés par des coquilles de gastéropode mais aussi des éponges ou des bambous. La plupart des bernard l'ermites sont aquatiques mais certains peuvent vivre dans un environnement terrestre humide, c'est en particulier le cas des bernard l'ermite d'élevage.

 
Le bernard l’ hermite ou pagure est un animal passionnant, sa principale particularité réside dans le fait qu’il ne construit pas sa coquille, il la vole. Lors de sa mue, il change de coquille, il est alors très vulnérable, il s’attaquera aux escargots ou à ses congénères s’il n’en trouve pas. Ainsi il est préférable de laisser quelques coquilles vides un peu plus grosses que lui.
 

Le bernard l’hermite est omnivore, c’est un excellent détritivore qui mangera des algues indésirables, des restes de nourriture, des excréments de poisson, et même des cadavres si il y en a. Il y a toujours le risque de le voir attaquer des escargots même si on le limite en lui fournissant des coquilles vides.
Dans la région littorale tropicale, ils sont parmi les organismes les plus abondants et de très nombreuses espèces sont découvertes tous les ans.

 

Parmi les espèces que l'on préconise en aquarium récifal, il y a le clibanarius dont le plus connus est le tricolore, le paguristes avec le P. Cadenati particulièrement efficace dans la lutte contre les algues filamenteuses et le Calcinus avec comme représentant le C. elegans et le tibicen.
Les Aniculus se caractérisent par la présence de soies sur ses pattes et pinces. L'Aniculus est inadapté à l'aquarium récifal, il représente un danger pour les invertébrés et les poissons et certain affirme même pour les enfants. Il est souvent de part sa taille un vrai bouldozeur et un danger pour les doigts.
Les Ciliopagurus ont la particularité de choisir des coquilles de cône du à son corps aplatie, il devient assez grand et de ce fait peut présenter un danger pour les petits poissons et les coraux dont il se nourrit du mucus.
Le Dardanus, s'attaque aux , escargots (comme les autres en cas de recherche d'un nouveau habitat) et aux poissons. Il est sûrement le plus dévastateur car il se nourrit de poissons mais aussi de coraux qu'il aura pris soit de découper soigneusement juste avant, comme son régime est assez varié, il est difficile de savoir quel sera son prochain méfait .
Parmi les bernard l'hermites qui entretiennent une relation avec d'autres animaux pour le mimétisme ou pour se protéger, nous avons le Manucomplanus varians qui vie avec des hydraires de la famille des Janaria.
Mirabilis qui enveloppe la coquille qu'occupe le pagure, il élabore un squelette calcaire et forme des colonnes souvent prise pour du corail.
Voici quelques conseils pour ne pas avoir de souci :
Si vous avez un bac très propre et sans algues, donnez des algues comme du norie séché à vos pensionnaires.
Choisissez un bernard l’hermite d’une taille inférieure ou égale à 2 cm à l’age adulte.

 
Parmi les bernard l'hermites qui entretiennent une relation avec d'autres animaux pour le mimétisme ou pour se protéger, nous avons le Manucomplanus varians qui vie avec des hydraires de la famille des Janaria.
Mirabilis qui enveloppe la coquille qu'occupe le pagure, il élabore un squelette calcaire et forme des colonnes souvent prise pour du corail.
Voici quelques conseils pour ne pas avoir de souci :
Si vous avez un bac très propre et sans algues, donnez des algues comme du norie séché à vos pensionnaires.
Choisissez un bernard l’hermite d’une taille inférieure ou égale à 2 cm à l’age adulte.
Animal compagnie