juillet 28, 2020

assurance chien

4 choses à vérifier avant de souscrire une mutuelle pour chien

Ce n’est pas pour rien que le chien est aussi connu sous le nom de « meilleur ami de l’Homme », une fois adopté, ces petites boules de poils font partie intégrante de la famille dès l’arrivée dans un foyer.

Avoir un chien requiert d’être responsable, il faut pouvoir s’en occuper comme d’un enfant : le maintenir en forme, lui donner de l’amour, être présent à ses côtés, le nourrir et surtout, le soigner !

Comme pour tous les êtres vivants, nos braves toutous peuvent parfois tomber malade ou être victime d’un accident requérant des soins immédiats mais également sur la durée. Bien peu de propriétaires sont conscients du montant que peuvent représenter les frais de santé d’un animal.

C’est d’ailleurs pour cette triste raison que de nombreux propriétaires abandonnent leur animal ou préfèrent euthanasier ces derniers malgré une maladie curable mais bien trop onéreuse à traiter.

Le système de santé Français ne prend pas encore part à ce débat mais les organismes d’assurances et de mutuelles, eux, ont, depuis quelques années, créé des produits permettant la prise en charge des frais de vétérinaires et de soins pour les animaux, notamment les chats et les chiens.

Cependant, tous les contrats ne valent pas tous le coup ! Voici donc 4 éléments que vous devez impérativement vérifier avant de souscrire une mutuelle pour votre toutou.

1 – Vérifier les garanties dans votre devis de mutuelle pour chien

En général, les assureurs présentent les assurances pour animaux comme des contrats permettant de ne plus payer les frais de vétérinaire, mais, tous les contrats ne proposent pas la même chose et les contrats les plus économiques ne vous rembourseront pas le vétérinaire, du moins, par pour toutes les raisons.

Les contrats économiques (à partir de 5 à 10€ par mois en moyenne) ne proposent normalement pas le remboursement des frais de santé courants.
Ces contrats vont couvrir les animaux pour de la chirurgie ou des hospitalisations en cas d’accident notamment. Il ne faut donc pas que vous pensiez qu’une mutuelle pour chien pas chère puisse tout vous rembourser.

Voici les garanties à vérifier sur vos devis afin d’être bien conscient de ce qui est pris en charge et ce qui ne l’est pas :

  • Remboursements des consultations vétérinaires et des soins courants
  • Remboursements des frais d’analyses et examens divers
  • Remboursements des radios et autres échographies
  • Remboursements des traitements médicamenteux prescrits par le véto
  • Remboursements des actes de chirurgie
  • Remboursement des hospitalisations (dont frais de garde et transport éventuel)
  • Remboursement des frais de rééducation
  • Remboursement des frais de prévention (vaccins, dentaire, stérilisation, obsèques, alimentation, antiparasitaire, tatouage, puçage, …)

IMPORTANT : Certaines compagnies disposent généralement de 2 tableaux de remboursement distincts : les remboursements en cas de maladie, et ceux en cas d’accident.

2 – Vérifier le montant de la franchise

Si vous avez déjà souscrit des assurances pour votre compte personnel ou si vous avez déjà dû déclarer un sinistre (par exemple pour votre maison ou votre auto), alors, vous connaissez le principe des franchises.

Cela consiste à faire participer financièrement l’assuré lors d’une prise en charge. Ce système existe également pour les assurances pour les animaux.

Voici un exemple de Franchise :

  • Montant de la franchise : 30€
  • Votre chien se fait opérer de la patte, coût de l’opération : 250€
  • Vous devrez donc payer 30€ de votre poche, le remboursement réel sera de 220€.

Souvent, les contrats peu chers le sont car ils proposent des franchises élevées. Il faudra donc être vigilant sur un point en particulier : les franchises du contrat voulu sont-elles affichées en pourcentage ou en euros ?

Certains contrats proposent en effet des franchises de 20 à 30%, cela signifie que pour une intervention lourde chez le vétérinaire de 1500€ par exemple, le souscripteur devra payer jusqu’à 450€ de sa poche.

Ce paramètre est non négligeable et vous devriez le prendre en considération sérieusement afin d’éviter les mauvaises surprises.

3 – Vérifier les plafonds de remboursement

Autre point d’importance majeure : les plafonds de remboursement. Les mutuelles pour chiens appliquent (dans 9 contrats sur 10) des limites annuelles de remboursement.

Les plus petits contrats (discounts) vont par exemple afficher des plafonds à 1000-1500€ / an alors que les mutuelles haut de gamme vont-elles proposer des plafonds jusqu’à 4000-7000€.

Si votre contrat affiche un plafond à 1000€ par an alors que l’intervention chirurgicale ayant vocation à retirer une tumeur à votre chien coûte 5000€, alors, la mutuelle ne vous remboursera que 1000€ au maximum.

Dans un contrat avec plafond à 5000€, l’ensemble serait remboursé (sauf la partie concernant la franchise s’il y en a une).

4 – Vérifier l’éligibilité de votre chien

Selon les assurances et mutuelles, votre chien peut ne pas être éligible à certaines offres.

Même si cela n’est pas vrai pour tous les contrats, votre chien aura plus de chances d’être accepté auprès d’une mutuelle s’il :

  • Est âgé de plus de 2 mois et moins de 10 ans
  • Est tatoué ou pucé
  • N’a pas de maladie chronique ou génétique

INFO ++ : Votre chien reste bien évidemment couvert par sa mutuelle une fois qu’il a plus de 10 ans si cette dernière a été souscrite avant. Il est d’ailleurs conseillé d’assurer son chien le plus tôt possible afin de bénéficier d’une meilleure tarification et de pouvoir bénéficier de très bonnes prises en charge quand votre chien sera âgé et susceptible d’avoir des problèmes plus lourds et plus couteux à traiter.

Laisser un commentaire